Arts martiaux traditionnels

L'École Rennaise d'Arts Martiaux Chinois propose un enseignement propre au système traditionnel de la boxe chinoise, par la pluralité et la complémentarité des styles pratiqués, externes et internes.

 

Sont ainsi enseignés, lors des cours hebdomadaire et lors des stages, le Vo Vietnam, le Saolim, le Xing Yi et le Taiji. 

 

Dans les arts martiaux chinois, tout a une importance, et c'est en les réunissant que tout prend sens, les élèves sont donc initiés à toutes les disciplines. Avec l'expérience, un pratiquant pourra se concentrer sur une discipline en particulier.

L'École Rennaise d'Arts Martiaux Chinois compte trois encadrants bénévoles, chacun ayant développé des affinités dans certaines disciplines du fait de leurs différents parcours.

 

Ils poursuivent leurs apprentissages dans les différents styles, notamment au sein du réseau Xīng Kōng Associations.

Vo Vietnam

Le Vo Vietnam Son Long Quyen Thuat, est une pratique externe d'art martial Vietnamien dont les techniques ont pour origine le style Shaolin (Thiêu-Lâm Tu en vietnamien). C’est un art de la contre-attaque, privilégiant la neutralisation des membres de l’adversaire pour briser sa défense. Le Vo Vietnam constitue une excellente base pour se préparer à l’étude du Saolim.

Notre enseignement du Vo Vietnam est directement rattachée à celui de René Bonneau, disciple reconnu comme détenteur du Vo Vietnam traditionnel de Maître Nguyen Duc Moc.

(Discipline historique de l'ERAMC, depuis 2005)

PICT0053.jpg
Vo_Loctudy 2013-92.jpg
IMG_9200.jpg
IMG_9203.jpg
Saolim

Le Saolim Hood Khar Paï, style externe signifiant Shaolin en dialecte hokkien (sud de la Chine), se caractérise par des positions basses pour avoir une forte stabilité. Les bras et le haut du corps sont remarquables par leur grande fluidité, générant la mise en mouvement de la totalité du corps. L’esprit de ces mouvements est la contre-attaque en veillant à ce que chacun soit d’une grande densité.

Notre enseignement du Saolim est directement rattachée à celui d'Antar, disciple de Maître P'ng Chye Khim.

(Discipline enseignée à l'ERAMC depuis 2011) 

Xing Yi 

Le Xing Yi Quan (ou Hsing I Chuan), la boxe de la forme et de l’intention, style interne d'apparence percutant, le travail met en réalité l'accent sur le contrôle du corps par l'esprit pour engendrer un mouvement externe. Pour le Xing Yi, l'important est d'avoir le corps et l'esprit réunis, c'est de cette union que la force se manifeste.

Notre enseignement du Xing Yi, style du Hebei, est directement rattachée à celui d'Antar, disciple de Maître Wong Tun Ken, lui même disciple des grands Maîtres Jiang Rong Qiao et Chu Gui Ting.

(Discipline enseignée à l'ERAMC depuis 2017) 

IMG_9212.jpg
IMG_9210.jpg
IMG_9207.jpg
IMG_9204.jpg
Taiji

Le Tai Ji Quan (ou Taï Chi Chuan), la boxe du fait suprême, suppose une organisation spécifique du corps reposant sur le relâchement « song ». Art martial de la famille interne, le pratiquant est également amené à développer l’écoute « ting » pour devenir plus conscient de son corps et de la situation présente. 

Notre enseignement du Tai Ji, style Yang, est principalement celui de la branche Cheng Man Ching. Le style Chen est également enseigné par Antar dans le cadre des stages Xīng Kōng.

(Discipline enseignée à l'ERAMC depuis 2020) 

Bagua

Le Ba Gua Zhang (ou Pa Kua Chang), la paume des huit trigrammes, est également de la famille interne. Il conçoit les mouvements du corps comme ceux d’une spirale qui se tend quand son enroulement se resserre sous l’effet de la gravité et qui se détend en libérant la force accumulée lorsqu’elle est relâchée.

Notre pratique du  Ba Gua est directement rattachée à celle d'Antar, disciple de Maître Wong Tun Ken, lui même disciple des grands Maîtres Jiang Rong Qiao et Chu Gui Ting.

(Discipline non enseignée à ce jour à l'ERAMC) 

IMG_9214.jpg
IMG_9215.jpg